Day 5 : Le type Désorganisé

Nous nous apercevons que certains enfants oscillait entre les trois styles d’attachement que nous avons identifié dans les jours précédents. Je n’apprécie pas tellement le mot choisi par le psychologue anglais John Bowbly et je préfère ici parler d’un type impulsif.

Avec ce type de personne c’est un peu comme les montagnes russes !

C’est souvent l’extrême dans leurs comportements et leurs relations, un peu comme si l’amour semblait impossible. Je me souviens d’une patiente que j’ai eu durant un suivi d’un an pour l’aider à comprendre et à mieux gérer son style d’attachements émotionnels.

Elle était en perpétuel conflit avec son mari, très colérique, allant parfois même jusqu’à être violente. Son mari était un type Sécurisé, recherchant la stabilité, la communication et l’harmonie dans la relation. Ma patiente, qu’on appellera ici Maria avait vécu au sein d’une famille avec peu d’équilibre. Sa mère était effacée et son père était très violent. En réalité elle a toujours vécu dans la violence, son père avait du mal à contrôler sa colère et ont géré ses émotions. Il a souvent mis ses enfants en situation de danger ou dans des situations extrême pour leurs âges. Pourtant parfois c’était le meilleur papa du monde, il était attentionné, à l’écoute et sécurisant pour eux. Maria n’a rencontré que de la violence physique, psychologique et émotionnelle. Elle ne s’est jamais senti en sécurité.

Lors d’une dispute avec son mari elle va aller au conflit et elle aura besoin que son époux explose et lève la main en la menaçant de la frapper pour qu’elle se calme. Lorsqu’elle visualise ce qu’elle a vécu dans son enfance chez la personne en face elle reprend sa place « d’enfant » et elle s’apaise. Elle a peur de l’abandon mais son comportement éloigne son mari car il ne se voit pas construire une vie de famille saine et épanouissante dans un tel environnement. Elle est dirigée par son inconscient et elle ne comprend pas pourquoi elle reproduit ce schéma dans son couple. Ce n’est pas étonnant qu’après une telle construction, les types impulsifs ressentent une dissonance intérieure.

Les caractéristiques des « impulsifs » :

  • À la recherche d’une stabilité et de sécurité ils n’arrivent pas à avoir confiance en l’autre.
  • Leur comportement dit : «  Je te hais, mais ne me laisse pas » ; « J’ai besoin de toi, mais je fais tout pour t’éloigner de moi ».
  • Ils perçoivent les menaces et le danger même lorsqu’il n’y en a pas.
  • Ils aiment faire la fête et être réunis.
  • Ce sont des hyperémotivités.
  • Ce sont des personnes intelligentes, douées et attachantes.
  • ls ont du mal à gérer leurs émotions et à les comprendre.
  • Artistique, ils ont beaucoup de créativité.
  • Besoin de retrait
  • Mutisme
  • Avoir des comportements compulsifs pour ce réfugié : (Drogue, boulimie, sexe, automutilation etc).