La dépendance affective

| | , , ,

En psychologie, la dépendance affective est une manifestation psychologique qui se définit par le fait d’avoir un besoin accru d’obtenir l’affection des autres.

Que cela soit en amitié, en amour ou au travail la personne dépendante cherche l’attention et la satisfaction de ses proches. Il faut savoir que la dépendance affective est considérée comme pathologique quand elle nous procure de la souffrance car nous somme dans l’incapacité psychologique de vivre par et pour nous-mêmes.

La plupart des personnes atteintes souffrent de la peur de l’abandon. Cela peut être dû à des séquelles de l’enfance (abandon, grandir avec des manques) que le subconscient mémorise sans que nous en soyons conscient mais aussi par des événements récents (rupture douloureuse, abandon , perte de confiance et d’estime de soi).

La problématique est qu’en ayant un fort besoin d’affection, la personne cherche l’affection et l’amour auprès des mauvaises personnes. Des personnes qui ne comprennent pas ses besoins. Etre dépendante est négatif. De ce fait, une personne équilibrée fuira face au besoin excessif d’amour et d’affection car elle se sentira très vite étouffée dans cette relation. Les seules personnes qui acceptent une telle relation sont celles qui souhaitent en profiter. Soit pour developper leur coté narcissique et asseoir leur emprise soit pour se rassurer et vampiriser l’autre car elles sont elles-même dépendantes de l’affection d’autrui.

Les couples en dépendance affective sont nombreux et l’on retrouve toujours un dominant et un dominé. Chaque individu a besoin de son partenaire pour s’épanouir, se developper et évoluer. Cependant dans ce type de relation les individus souhaitent fusionner et ne former qu’un en allant jusqu’à s’étouffer mutuellement et s’éloigner peu à peu en étant en état de souffrance constante. L’incompréhension règne au sein du couple. Leur relation se rapproche de celle de deux aimants : ils peuvent être collés l’un à l’autre sans pouvoir se détacher, avec pour but d’obtenir la fusion recherchée. Mais à la longue, ils ne savent pas gérer leurs émotions. De ce fait ils obtiennent l’effet inverse et ont l’impossibilité de se rapprocher comme deux aimants retournés… 

La dépendance affective se soigne et pour vous y aider, j’ai consacré tout un Ebook ainsi que des vidéos que vous retrouverez dans votre Institut, dans la formation sur la confiance en soi « OSER être SOI ».

Vous savez l’importance que je porte au fait de se détacher de l’influence de la société, vous aurez d’ailleurs un ebook sur le sujet également inshaAllah. Nous vivons dans une société où le consumérisme est dominant. On nous éduque à agir de sorte à ce que lorsqu’on se sent un peu seule, un peu triste nous allons chercher à combler ce manque par une sortie, un achat ou parfois les réseaux sociaux où l’on se valorisera et on pourra rencontrer des gens qui ne nous connaissent pas. Ce comportement vous rassure, vous sécurise et il rehausse votre estime de soi. Vous n’avez pas besoin de cela ! Allah Azawajjel nous dit : 

«Nous sommes plus près de lui que sa veine jugulaire» (coran, 50 :16 )

Savez-vous ce qu’est la « veine jugulaire » ?

La veine jugulaire de l’Homme est la veine qui est située sur la partie latérale du cou où circule le sang (en réalité ce sont deux veines), une veine à droite et une veine à gauche de chaque côté du cou à travers lesquelles circulent le sang dont le corps se nourrit.

Une personne dépendante ressent souvent un vide en elle. Ce vide est tellement présent dans son quotidien qu’elle va chercher à le combler par la compagnie ou l’amour des autres. Or, seul l’amour d’Allah azawajjel vous comblera. Si toi qui est une créature tu n’as pas réussi à le combler aucun être humain ne pourra. Tu seras toujours assoiffée et tu en redemanderas encore et encore. L’amour que tu recherches c’est l’amour éternel, celui qui ne s’épuise jamais … Celui qui te comble en totalité Ma sha Allah.

Garde ce verset en tête quand tu sens un vide en toi et recherche cet amour au quotidien. 

Voici 5 conseils pour sortir de la dépendance affective : 

1- L’acceptation. 

N’attends plus rien des créatures et comble-toi de ton propre amour. Autorise-toi l’égoïsme positif, ça ne te fera pas de mal. S’aimer c’est avancer. Travaille ton estime de soi pour la renforcer et trouver un équilibre sain.

2- Ouvre-toi aux autres. 

La dépendance affective isole du monde. Tu oublies les choses essentielles et importantes (loisirs, entourage etc..). La relation que tu cherches ou que tu vis devient ton centre d’intérêt et tu ne vis que pour elle.

Pour trouver un équilibre, continue de vivre même si tu as le besoin de fusionner. Il est important de respecter ton espace vital et celui de ton partenaire pour que vous ayez chacun le temps de souffler de votre coté et donc de mieux vous retrouvez après cela.

3- Je m’apporte ce que j’attends des autres. 

N’attends plus rien des créatures et comble-toi de ton propre amour. Autorise-toi l’égoïsme positif, ça ne te fera pas de mal. S’aimer c’est avancer. Travaille ton estime de soi pour la renforcer et trouver un équilibre sain.

4- N’attends pas de l’aide des autres.

Nous sommes les seuls décisionnaires de nos vies et nous avons les pouvoir de changer. Les autres ne nous changerons pas et nous ne pourrons les changer. D’autant plus que les autres sont victimes de votre dépendance. Quand tu opères de sorte à avoir fortement besoin de lui, tu lui mets une chaine sur ses épaules et il fuit. Il sera difficile pour lui de pouvoir t’apporter son soutien car il a déjà souffert de la situation. 

5- Faire des choses seules.

Force-toi à avoir des activités et des centres d’intérêts totalement seule pour pouvoir te prouver qu’en réalité tu n’as pas besoin de grand monde. Tu te satisfait à toi-même et tu diriges ta vie sans attendre après les autres ! 

“Je ne suis pas la moitié qui va te consoler, toi, de n’être qu’à moitié toi-même! Deviens toi-même ! Sois tout entier!”

Previous

3 clés pour une éducation positive

Pourquoi est-ce si difficile de comprendre les femmes ?

Next

3 réflexions au sujet de “La dépendance affective”

  1. Intéressant ça me parle vraiment ce vide que l on a chacun de nous …. que l’on essaie de combler soit en donnant de son temps être utile aux autres à sa famille, cela aide à se sentir mieux …

    Répondre

Laisser un commentaire